0800 949 848

5 étapes pour réduire le temps de chargement des pages de votre site !

March 11, 2019 Tips&Astuces

Tirez profit des algorithmes de Google, pour que votre site sorte dans les premiers résultats !

Avant tout, ce qu’il faut retenir c’est que de plus en plus de personnes utilisent des appareils mobiles pour faire des recherches sur internet. C’est pourquoi Google a mis en place l’indexation mobile des sites. Ce n’est pas tout ! Pour classer les sites, les moteurs de recherche se basent également sur le temps de chargement des pages. 

Découvrez comment ça marche !

On peut dire que le temps de chargement d’une page est rapide lorsque celle-ci s’affiche en moins de trois secondes. Malheureusement sur les mobile le temps de chargement tourne plutôt autour des 22 secondes. Et plus il est long plus votre taux de rebond risque d’être important.

Nous allons donc voir comment le réduire ?

Avant d’aller plus loin, voici un petit rappel des basiques pour bien comprendre les facteurs qui y sont associés au temps de chargement.

Ces éléments doivent être présents sur votre site afin de l’optimiser pour le référencement :

  • Les 3 principaux marqueurs , et , ils font partie du code source et qui impact grandement le référencement, et donc le temps de chargement.
  • La structure de chaque page et plus spécifiquement le balisage ; le

    qui correspond au titre de la page, puis de qui correspondent au sous-titre. Les mots clés qui figure dans ces balises doivent être en lien avec le contenu de la page.

  • Le TTFB (Time to first Byte) ou le temps pour le premier octet – Correspond au temps qu’il faut pour apercevoir les premières informations sur la page.
  • Le fichier Robots.txt indique quelles informations peuvent ou non être lues et suivies sur un site. C’est ce dont vont se servir les robots d’indexation des moteurs de recherche pour analyser la pertinence de votre site.
  • Enfin, le plan du site/ sitemap va guider le robot d’exploration, afin qu’il vérifie ue tous les liens sont connectés.

De nombreux outils Google vous permettent de vérifier ces différents critères :

Test My site : Analyser la vitesse de chargement de votre site :
Google Search Console : Mesurer les performances et optimiser votre site

Maintenant que vous comprenez un peu plus le rôle de tous ces éléments, suivez ces 5 étapes pour améliorer le temps de chargement des pages de votre site !

  1. Mettez la quantité de contenu qu’il faut sur chaque page

Rappelez-vous que le code HTML est un texte avec un lien vers chaque image, vidéo ou son. Les éléments multimédias sans rapport direct avec le contenu de la page peuvent rallonger le temps de chargement. Assurez-vous donc d’utiliser uniquement les images et les vidéos pertinentes.

  1. Faites attention à la taille du contenu

Maintenant qu’il y a juste l’essentiel sur la page, il faut réduire sa taille globale, c’est-à-dire son contenu. Oubliez les images et photos de haute qualité, pensez à l’écran qui affichera votre site.
Exploitez la possibilité d’afficher différentes tailles d’images pour différentes tailles d’écran. Votre développeur vous confirmera que 1920 pixels, c’est l’idéal pour un ordinateur de bureau, mais c’est une largeur excessive pour un téléphone qui n’a qu’une largeur d’écran de 415 pixels, par exemple.

Tout cela vous semble compliqué ? Pas de panique Des outils gratuits en ligne ou une application de prévisualisation de base sur votre ordinateur peuvent faire l’affaire. Effectuez une recherche rapide dans Google pour accéder à des tutoriels…

Nous avons beaucoup parlé d’image, mais qu’en est-il de la vidéo ?

La conversion en gif vous fera économiser une taille de fichier importante. A vous de voir si cela suffira pour faire passer le message. Pour les vidéos qui ne peuvent pas être converties en gif, utilisez un service d’hébergement de vidéos, comme Youtube ou Daily Motion. Le fichier vidéo complet n’est téléchargé que lorsqu’un visiteur l’a regardé. Ainsi, lors du chargement initial de la page, seule la taille de fichier utile est enregistrée.

  1. Pas trop d’extras sur la page !

Google Analytics, le suivi HubSpot, le pixel Facebook font partie des « suppléments » indispensables sur votre site. Vous pouvez également avoir des emplacements où vous déposez un code d’intégration. Peut-être que c’est pour un CTA ou un service de chat ?
Quoi qu’il en soit, assurez-vous de n’utiliser que le nécessaire.

  1. Améliorer la mise en page mobile de votre site au besoin

Avant de publier une page, vérifiez sa version mobile et assurez-vous que les images, les vidéos et le texte s’affichent correctement. Sachez qu’il est possible de masquer une partie du contenu superflu sur le mobile… Votre site doit avoir des versions différentes, une version mobile et une version de bureau. Dans les deux cas, il est important de garder l’écran initial simple et direct. Trop d’activités pourraient augmenter le temps de chargement !

 

  1. N’oubliez pas de ré-indexer votre page après les modifications

Une fois les modifications apportées, testez à nouveau votre page. Si le résultat vous convient, vous pouvez demander à Google de repasser sur votre site pour capturer les mises à jour.  Il faut un certain temps pour le robot d’exploration pour trouver une page modifiée. Rendez-vous sur Google Search Console  

Vous connaissez maintenant tous les éléments en jeu dans la réduction ou l’augmentation du temps de chargement. N’oubliez pas que chaque seconde économisée lors du chargement d’une page est une chance pour un meilleur classement, et c’est indispensable pour améliorer le trafic.
Avec un contenu optimisé, le visiteur est plus susceptible de rester sur votre page et de consommer votre contenu. Que demander de plus ?