0800 949 848

3 questions à Mickaël Gipchtein, expert en photo

3 questions à Mickaël Gipchtein, expert en photo

Qu’il s’agisse de choisir les images qui illustreront votre site ou de photographier vos produits, l’impact visuel des photos revêt une grande importance. Comment réussir vos photos ? Quelles sont les erreurs à éviter ? Mickaël Gipchtein, responsable du service photo/vidéo de Linkeo nous répond.

1. Quelles précautions doit-on prendre lorsque l’on cherche à se procurer des visuels pour illustrer son site web ?

Il est important de s’assurer que les photos que l’on choisit sont bien libres de droits. En effet, ce n’est pas parce qu’une image est sur Internet que vous êtes libre de l’utiliser. Une photo bénéficie de la protection du droit d’auteur. Qu’il s’agisse d’un visuel gratuit ou payant, on veillera donc à toujours mentionner le nom du photographe (© + nom de l’auteur de la photo). Il est également conseillé de lire les conditions d’utilisation du site dont proviennent les photos. Le plus simple consiste toutefois à acheter ses photos auprès d’une banque d’images comme Shutterstock ou encore Fotolia. Les photos, de bonne qualité, y sont proposées en différentes tailles et à différents tarifs.

Bon à savoir

  • Votre budget est serré ? Pas de panique, il existe des banques d’images gratuites : Fr.freepick, Flickr, Fr.freeimages, Foodiesfeed, Pexels, Stockvault, Publicdomainearchive, Picjumbo, Morguefile, Stocksnap, Gratisography, etc.
  • Attention, à la différence de la plupart des banques d’images payantes, les sites qui proposent gratuitement des photos libres de droits sont parfois mal organisés. Y rechercher un visuel peut se révéler long et fastidieux…
  • Sur les sites payants, les visuels proposés sont de qualité homogène. Pour autant, il leur est parfois reproché d’être trop standardisées.

2. Quel matériel dois-je-prévoir pour prendre en photo les produits qui illustreront mon site « e-commerce » ?

Pour éviter que vos photos ne soient floues, il est indispensable de vous équiper d’un trépied qui vous assurera une parfaite stabilité. Enfin, beaucoup de photos méritent d’être retouchées numériquement. L’importance du travail d’édition ne doit surtout pas être sous-estimée. En jouant sur le contraste ou en retravaillant la lumière, il est possible de « rattraper » une photo. Personnellement, j’utilise Photoshop et Lightroom mais il existe des logiciels gratuits comme Gimp, Paint.net ou encore Photoscape. S’il est de la dernière génération (iPhone 7 ou équivalent), rien ne vous empêche de faire des photos avec votre Smartphone. Mais la qualité de vos clichés sera bien meilleure si vous investissez dans un bon appareil photo comme un appareil Reflex, par exemple. À condition toutefois de savoir vous en servir…

L’astuce du pro

Activer la fonction « macro » sur votre appareil-photo permet de ne rater aucun détail de l’objet que vous photographiez. Surtout s’il est de petite taille, comme un bijou, par exemple.

3. Quelques conseils pour réussir mes photos ?

Si vous devez faire vous-même vos photos, rappelez-vous que la lumière est primordiale. En photographie, une très bonne lumière est in-dis-pen-sable ! Dans la mesure de possible, efforcez-vous de privilégier la lumière naturelle. En effet, gérer la lumière artificielle nécessite davantage de matériel. Comme un flash orientable ou un diffuseur de flash. Plutôt que d’éclairer directement le produit que l’on désire photographier, mieux vaut généralement éclairer une surface blanche, comme un plafond, par exemple, qui se trouve juste à côté. Réfléchir la lumière du flash permet de la rendre plus diffuse. Si votre site est un site e-commerce, photographier vos produits devant un fond blanc les fera ressortir, facilitera leur éventuel détourage (le fond le photo est retiré pour ne laisser apparaître que le produit photographié) et donnera à vos clichés un aspect épuré. Il est également très important de trouver le bon angle de prise de vue. Enfin, sachez que rien ne saurait remplacer l’expertise d’un photographe professionnel. L’idée, c’est de présenter vos produits ou votre établissement le plus fidèlement possible tout en le valorisant. Rien n’interdit de photographier un objet de face ou vu du dessus. Mais opter pour un angle de prise de vue légèrement en plongée, c’est-à-dire vu du dessus mais en décalé, permet de mieux se rendre compte des volumes. Photographié de face, un cube n’est rien d’autre qu’un carré… Enfin, la composition de la photo, c’est-à-dire la structure de l’image elle-même doit retenir toute votre attention. En photo, on évoque souvent la règle des « trois tiers ». Imaginez que deux lignes verticales et deux lignes horizontales traversent votre photo, la découpant en 9 zones. Plutôt que de positionner l’objet à photographier à l’intérieur de l’une de ces zones, mieux vaut le placer à l’intersection des lignes. Si vous respectez cette règle, votre cliché aura plus d’impact.

Bon à savoir

Idéalement, une photo destinée à être publiée sur un site web fera au minimum 1024 x 683 pixels et ne pèsera pas plus de 5 Mo.

Les points-clés à retenir :

  • L’exposition est un critère essentiel pour qu’une photo soit réussie.
  • S’ils ne peuvent égaler les performances d’un appareil Reflex, certains Smartphones haut de gamme peuvent rivaliser avec un Compact.
  • Faire appel aux services d’un photographe professionnel vous garantira des photos de bonne qualité.
  • Il est possible de télécharger des visuels libres de droits depuis des banques d’images. Certains sites les proposent gratuitement.