0800 949 848

Comment bien gérer les mots-clés sur votre site ?

Comment bien gérer les mots-clés sur votre site ?

On vous a répété que les mots clés étaient essentiels pour le référencement de votre site, seulement voilà, vous n’êtes pas sûr(e) de savoir où les mettre, s’il faut les répéter souvent, etc. Il n’y a pas de recette miracle, mais voici quelques éléments que vous gagnerez à avoir en tête.

1. Préambule

La densité (*) d’un mot-clé, c’est quoi, exactement ? Tout est question de dosage. Plus un mot-clé apparaît souvent sur la page d’un site web, plus sa densité est élevée. Pour évaluer précisément cette densité, ramenez le nombre de répétitions d’un mot-clé au nombre total de mots dans la page. Si un même mot-clé est répété trois fois dans une page qui contient 300 mots, l’indice de densité sera de 3 %.

2. « Plus on répète un mot-clé, mieux c’est pour le référencement »

« Abondance de biens ne nuit jamais ». Mais ce proverbe s’applique-t-il également aux mots-clés ? En clair, la quantité de répétitions d’un mot-clé est-elle synonyme d’un référencement de qualité ? Il est permis d’en douter… Car si la densité a longtemps eu un impact sur le référencement (plus l’on répétait un mot-clé dans une page, mieux celle-ci remontait dans les résultats des moteurs de recherche), ce n’est plus le cas actuellement. En effet, Google préconise dorénavant une densité de mots-clés (*) comprise entre 2 et 7 %. Et au-delà de 10 % d’indice de densité, un site pourra être pénalisé par rapport à ses concurrents. Matraquer un mot-clé à tout bout de phrase, par exemple une fois tous les dix mots – ne manquera pas d’éveiller la méfiance des robots d’indexation de Google. Et surtout, il ne sera pas agréable à lire pour les internautes. Or c’est à eux que vous devez plaire en priorité. S’il n’existe pas de densité parfaite, gardez tout de même à l’esprit que si votre page ne contient pas suffisamment de mots-clés (ou que le choix de vos mots-clés laisse à désirer), elle arrivera peut-être à se positionner pendant quelque temps mais disparaîtra rapidement des premières pages de résultats de Google… Tout est affaire de dosage !

Bon à savoir

  • L’insertion de mots clés pertinents est essentiel pour un bon référencement. Ils sont « lus » par les robots scanneurs de Google de manière régulière. Il faut donc y prêter attention.
  • Toutefois il ne faut pas oublier que le contenu de votre site doit plaire aux internautes ! Le référencement les amène jusqu’à votre site, mais ensuite, c’est votre contenu qui les convaincra… Ou pas !
  • Le « keyword stuffing » (« bourrage de mots-clés » en VF) est à bannir. D’une part, les robots d’indexation ne sont pas dupes. D’autre part, cela pourrait nuire à votre référencement en faisant fuir vos visiteurs…

3. Comment savoir que l’on a eu la main (un peu) lourde sur ses mots-clés ?

Pour parodier une célèbre campagne destinée à mettre en garde les Français contre le recours systématique aux antibiotiques, on pourrait donc dire que « les mots-clés, c’est bien. En abuser, ça craint ». Pour savoir si les pages de votre site contiennent trop (ou pas assez !) de mots-clés, vous pouvez dégainer votre calculette et poser ‘nombre d’occurrences du mot’ / ‘nombre total des mots dans la page’. Certains sites (optimiz.me, outiref.fr, outils-référencment.com) permettent aussi de calculer en ligne la densité de vos mots-clés. Enfin, vous pouvez tout simplement relire (ou faire relire) votre texte après avoir supprimé toutes les répétitions de votre mot-clé. Si le résultat est incompréhensible, il vous faudra revoir votre copie. Et accessoirement investir dans un dictionnaire de synonymes.

Bon à savoir

Pour le référencement d’une page web, Google ne prend pas seulement en compte la répétition d’un mot-clé mais aussi la présence de synonymes (« co-occurrences » en langage web) et de meta-mots, c’est-à-dire de mots ayant un rapport avec votre mot-clé principal.

4. De l’importance de bien positionner vos mots-clés

Plus encore que leur répétition, la localisation d’un mot-clé au sein des pages de votre site aura un impact décisif en terme de référencement. En les plaçant judicieusement (au début de votre texte, dans la balise titre, dans l’attribut alt de vos images, dans les liens…), vous améliorerez considérablement l’efficacité de vos mots-clés.

Les points-clés à retenir :

  • Écrivez naturellement (et pas artificiellement). La densité de vos mots-clés ne doit pas devenir une obsession.
  • Votre but, c’est d’être à la fois pertinent et lisible par les internautes. Google passe après, si !
  • Mieux vaut bien positionner un mot-clé (dans la balise titre, en début de texte) que de le répéter à longueur de phrases.
  • Il n’existe pas de densité idéale pour les mots-clés mais au-delà de 10 %, votre site risque d’être pénalisé.
  • La densité d’un mot-clé s’obtient en divisant le nombre d’occurrences de ce mot par le nombre total des mots dans une page web.