0800 949 848

« Comment je fais pour que les internautes ne se contentent pas de visiter mon site mais deviennent vraiment des clients ? »

« Comment je fais pour que les internautes ne se contentent pas de visiter mon site mais deviennent vraiment des clients ? »

Avoir des visites sur votre site, c’est bien… Mais pas suffisant. Qu’il s’agisse de passer une commande, de remplir un formulaire de contact ou encore de s’inscrire à une newsletter, vos visiteurs doivent cliquer. Voici comment leur donner envie de le faire.

1. Pensez « mobile »

C’est un fait. De plus en plus de d’internautes sont des « mobinautes », c’est-à-dire qu’ils surfent sur Internet depuis un Smartphone ou une tablette tactile. Jusqu’à 40 % du trafic web provient désormais de ce type d’appareils. Le hic, c’est que si votre site n’est pas adapté à leurs écrans, ces visiteurs risquent fort de d’aller voir ailleurs sans avoir effectué la moindre action… À l’inverse, des études ont montré que le « Responsive Web Design » (le fait pour un site web de s’ajuster automatiquement à toutes les tailles d’écrans) améliorait considérablement l’expérience-utilisateur. Et avait par conséquent un impact positif sur le taux de conversion.

Bon à savoir

Le taux de conversion, c’est quoi, au juste ?

  • Le taux de conversion désigne la proportion d’internautes ayant effectué une action (remplir un formulaire, s’abonner à une newsletter, etc.) ou, dans le cas de site e-commerce, ayant fait un achat en ligne.
  • En moyenne, le taux de conversion d’un site de e-commerce (tous secteurs d’activité confondus) tourne autour de 3 %. Pour information, ce sont les sites proposant des produits culturels qui affichent le taux de conversion le moins élevé (1,6 %). Le secteur de la beauté convertissant, quant à lui, à hauteur de 5,3 %. (Source : Capitaine Commerce).

2. Limitez au maximum le temps de chargement de vos pages

Plus les pages de votre site mettront de temps à s’afficher sur les écrans des internautes, plus ceux-ci s’impatienteront et moins ils auront envie de cliquer. Et de dépenser leur argent chez vous… En effet, une étude a démontré qu’une attente de trois secondes suffisait à ce que 57 % des visiteurs d’un site lui faussent compagnie. Et 80 % d’entre eux ne reviendront jamais sur ce site. Comment faire pour que vos pages s’affichent plus rapidement ? Réduisez au maximum le poids des images et des vidéos qui apparaissent sur votre site, assurez-vous que la solution d’hébergement pour laquelle vous avez opté est adaptée à votre trafic, supprimez les extensions inutiles, etc. C’est bien connu, le temps, c’est de l’argent. Et moins vos pages en mettront pour s’afficher, plus vous aurez de chances d’en gagner!

3. Écourtez le « tunnel d’achat »

Plus le parcours devant être accompli avant de pouvoir effectuer un achat sur votre site comporte d’étapes, plus le risque que l’internaute s’égare en cours de route voire renonce carrément à son achat augmente… Bref, allez à l’essentiel. Par exemple, éliminez toutes les questions superflues pour ne poser à votre client que celles qui sont nécessaires à votre facturation (nom, prénom, adresses mail et postale, coordonnées bancaires, etc.). De la même façon, proscrivez les formulaires (trop !) longs. Enfin, prévoyez une « jauge de progression» qui permettra permettre à l’internaute de visualiser les étapes lui restant à accomplir avant de finaliser son achat.

Bon à savoir

Un internaute qui aurait déserté votre site en abandonnant son panier avant d’avoir finalisé son achat n’est pas définitivement perdu pour autant. En utilisant les données de navigation stockées dans les cookies de ces internautes, le « retargeting » permet en effet que vos annonces publicitaires soient diffusées sur les prochains sites qu’ils visiteront. De quoi vous rappeler à leur bon souvenir et les inciter à retourner sur votre site.

4. Placez judicieusement les boutons « call-to-action»

Si vous voulez que les internautes cliquent lorsqu’ils surfent sur votre site, encore faut-il leur en donner non seulement la possibilité mais aussi l’envie. Pour cela, positionnez les boutons appelés « call-to-action » tout en haut de vos pages (au-dessus de ce que l’on appelle la « ligne de flottaison »), utilisez des couleurs qui fassent qu’on les remarque et soignez le « wording », c’est-à-dire toutes ces phrases qui s’affichent dessus. Optez pour un ton qui soit proche sans être agressif (« je m’inscris » plutôt que « inscrivez-vous », par exemple).

Bon à savoir

  • Outre vos boutons « call to action », pensez à valoriser vos promotions en les faisant figurer en bonne place sur votre site.
  • Ne faites pas l’impasse sur les codes promo et de réduction, très prisés des internautes. Ils apprécieront !

5. Montrez-vous rassurant

Sur Internet plus encore que dans une boutique, les clients ont besoin qu’on les rassure. À vous de les convaincre qu’ils peuvent effectuer leurs achats en toute sécurité sur votre site. Comment ? Tout d’abord, en vous dotant d’un site qui « fasse pro ». Bien sûr, l’habit ne fait pas le moine mais un visiteur se sentira plus en confiance si le site sur lequel se trouve jouit d’un design sobre et élégant, qu’il est fonctionnel et bien organisé, que la navigation y est fluide… Bref, sur un site professionnel. De plus, n’hésitez pas à rappeler régulièrement aux internautes que vous leur garantissez que les données qu’ils vous transmettront resteront confidentielles, à intégrer un FAQ (ils pourront y trouver toutes les réponses à leurs questions), à leur proposer plusieurs moyens de paiement, etc. Donnez-leur aussi un maximum d’informations sur vous (quand a été créée votre entreprise ? Où se trouve-t-elle ?). Enfin, pour pallier l’absence de vendeur « physique », soignez les photos de vos produits ainsi que leurs descriptions. Pour résumer, n’oubliez pas que vos clients attendent de vous que vous les informiez, que vous les séduisiez mais plus encore que vous les rassuriez.

Bon à savoir

Rien de tel que de publier des avis-clients pour rassurer les internautes. La plupart d’entre eux n’achèteront pas un produit avant d’avoir lu des avis s’y rapportant.

Les points-clés à retenir :

  • En améliorant l’expérience utilisateur (notamment via le « Responsive Web Design »), vous engagerez les internautes à agir davantage sur votre site : s’inscrire à une newsletter, passer une commande en ligne, etc.
  • Pour les inciter à accomplir encore plus d’actions sur votre site, il vous faut rassurer les visiteurs et les accompagner tout au long de leur processus d’achat.
  • Permettre aux internautes de laisser des commentaires et de consulter les avis qu’auront laissés vos clients les encouragera à se montrer actifs.
  • Les internautes ayant quitté votre site sans rien acheter ni remplir de questionnaire peuvent être incités à revenir le visiter via le « retargeting » (« reciblage », en VF).