0800 949 848

Newsletter : les 5 erreurs à ne (surtout !) pas commettre

Newsletter : les 5 erreurs à ne (surtout !) pas commettre

Concevoir une newsletter efficace ne s’improvise pas ! Nous avons listé pour vous les pièges à éviter si vous voulez fidéliser vos clients, en gagner de nouveaux, donner de la visibilité à vos produits et services, apporter du trafic vers votre site… Bref, avoir la garantie que vos newsletters cartonnent !.

Par Xavier Beaunieux

1. Garder le meilleur pour la fin

Parce que vos lecteurs sont pressés et qu’ils risquent de ne pas prendre le temps de lire votre newsletter jusqu’à la dernière ligne, commencez par l’essentiel et terminez par le superflu. En clair, ne cherchez pas à ménager le suspense. Au contraire, faites profiter vos lecteurs de vos infos les plus importantes dès les premières lignes de votre newsletter.

2. Faire l’impasse sur le bouton « call-to-action »

Donner de vos nouvelles aux destinataires de votre newsletter, c’est bien… Mais faire partager vos contenus sur les réseaux sociaux ou répondre à un sondage, c’est mieux ! Vos lecteurs ne doivent pas se contenter de lire passivement votre newsletter. Les faire interagir boostera le trafic vers votre site. Ainsi que vos ventes. Et vos ventes !

3. Négliger les supports mobiles

De plus en plus d’internautes lisent leurs e-mails sur leurs Smartphones et sur leurs tablettes tactiles. Si votre newsletter n’est pas ‘’responsive design’’, son contenu ne s’adaptera pas à tous les écrans (qu’il s’agisse d’un ordinateur ou d’un téléphone mobile) ? Et vous risquerez de perdre des lecteurs… Ce serait dommage !

Bon à savoir

    47% des emails sont lus sur des supports mobiles (tablettes et Smartphones).

4. Envoyer trop de newsletters

« Trop de newsletters tue la newsletter ». Si la fréquence parfaite d’envoi d’une newsletter n’existe pas, dites-vous que bombarder vos abonnés risquera de les lasser… Pour info, la plupart des entreprises optent pour une périodicité mensuelle, voire bimestrielle.

Bon à savoir

    Pour ce qui est des horaires, c’est la tranche 9 h-12 h (le lundi et le mardi) qui semble plébiscitée.

5. Ne pas personnaliser votre newsletter

Vous adresser à eux par leur prénom dans l’objet de votre newsletter, penser à y insérer des chèques-cadeaux pour leurs anniversaires ou convier les plus fidèles à des ventes privées contribuera à créer une relation de proximité avec vos clients. À vous ensuite de pérenniser cette relation.


Les points-clés à retenir :

  • Commencez toujours par le plus important.
  • De nos jours, il est essentiel que votre newsletter s’adapte à tous les écrans (ordinateurs, Smartphones, tablettes tactiles).
  • Personnalisez votre newsletter au maximum. Vous capterez l’attention de vos lecteurs.
  • Ne bombardez pas vos abonnés (mais ne leur envoyez pas non plus une newsletter tous les 36 du mois…).