0800 949 848

Sachez déjouer les 3 mauvaises raisons que l’on invoque généralement pour ne PAS se lancer sur Internet

Sachez déjouer les 3 mauvaises raisons que l’on invoque généralement pour ne PAS se lancer sur Internet

« Un site Internet ? Pour quoi faire ? Mes clients savent où me trouver », « avoir un site web juste pour faire comme toute le monde ? Sûrement pas » ou encore « créer son site, ça coûte cher » ! Bref, autant d’arguments qu’invoquent ceux qui ne sont pas convaincus de l’utilité de se doter d’un site… Vous ne savez pas quoi penser ? Voici de quoi vous aider à y voir plus clair.

 

1. « Un site Internet ? Ça va encore me coûter cher, cette histoire… »

Plutôt que de considérer la création d’un site web pour votre entreprise comme une dépense, envisagez cette démarche comme un investissement. En clair, le coût de création d’un site doit être mis en relation avec ce qu’il va epotentiellement vous (r)apportr. En effet, parce qu’il sera accessible à tous, 24H/24, depuis n’importe quel endroit et via n’importe quel support (ordinateur, tablette tactile, Smartphone), votre site vous permettra :

  • de présenter efficacement vos activités/produits/services,
  • de prospecter de nouveaux clients,
  • d’augmenter votre notoriété,
  • de vendre en ligne (s’il s’agit d’un site marchand),
  • et de développer votre chiffre d’affaires.

De plus, face aux coûts (souvent élevés !) que représentent les outils traditionnels de communication (campagnes d’affichages, spots radio, flyers, plaquettes commerciales, etc.), force est de constater que le coût de création d’un site web soutient la comparaison. D’autant que tout cet arsenal n’a qu’un impact temporaire. Contrairement au contenu d’un site qui s’inscrira dans la durée.

Bon à savoir

Le coût de création d’un site web dépend de plusieurs facteurs. Doivent être pris en compte :

  • le type de site pour lequel vous opterez (site « vitrine » ou site « marchand »),
  • ses niveaux de qualité, de service et de personnalisation,
  • la complexité de sa réalisation,
  • la structure chargée de sa création (amateur, freelance, agence spécialisée).

2. « Avoir un site pour faire comme tout le monde ? Sûrement pas ! »

Vous ne croyez pas qu’Internet puisse vous aider dans votre activité professionnelle ? Voire vous y êtes carrément réfractaire ? Dans tous les cas, ne vous y trompez pas : la grande majorité de vos clients et prospects ne partage pas votre point de vue. De nos jours, si quelqu’un recherche un commerçant, un prestataire ou une société pour un certain type de biens ou de services à un endroit donné, c’est tout naturellement vers le web que cette personne se tournera. En effet, quels que soient les a priori que l’on puisse avoir sur lui, force est de reconnaître qu’Internet est un moyen de communication d’une efficacité redoutable : disponible 24h/24, accessible à tous, sur tout support, etc. Enfin, dites-vous que même si vous ne voulez pas être sur Internet, eh bien, vous y êtes déjà ! Comme toute société, vous apparaissez sur societe.com. Il y également de fortes chances que des internautes vous aient déjà attribué une note ou qu’ils aient rédigé un commentaire vous concernant. Créer votre propre site web vous permettrait alors de présenter votre société de la manière dont vous le souhaitez et de maîtriser votre image.

Bon à savoir

      • 79% des internautes recherchent en ligne avant de se rendre en magasin (Source : Médiamétrie/NetRatings, juillet 2013).
      • 53% des PMEs utilisent Internet pour se faire connaître (Source : Roland Berger, septembre 2014).
      • Les entreprises qui ont bien négocié le virage du numérique affichent une croissance 6 fois supérieure à celles qui accusent un retard en terme d’usage du web (Source : Roland Berger, septembre 2014).

3. « Un site Internet ? Pour quoi faire ? Mes clients savent où me trouver… »

Certes, vos clients savent où vous trouver. Mais encore faut-il qu’ils se déplacent ou qu’ils vous téléphonent. Car sans site web, un client désireux de connaître vos horaires et vos promotions du moment serait obligé de vous téléphoner (après avoir trouvé votre numéro sur Internet !) pendant vos heures d’ouverture (qu’il ignore !). Autant d’informations précieuses aux yeux de vos clients et auxquelles ils pourraient accéder directement, à tout moment du jour et de la nuit, sur votre site Internet. Enfin, si vous en aviez un…
Et si vos clients savent où vous trouver, qu’en est-il des autres ? Capter des « prospects » est pourtant essentiel. Aujourd’hui, vous pouvez vous reposer sur votre clientèle, votre activité marche et votre clientèle est fidèle. Félicitations ! Mais demain ? Que faire si votre clientèle vient à diminuer ? Ou si des concurrents se manifestent ? En tant que chef d’entreprise, vous avez l’habitude d’anticiper pour assurer la pérennité de votre société. Or demain, Internet sera plus incontournable encore qu’il ne l’est aujourd’hui. En vous dotant d’un site qui soit qualitatif, vous augmenterez vos chances d’attirer des clients potentiels tout en fidélisant vos clients actuels.

Les points-clés à retenir :

      • En étant visible sur Internet, vous capterez de nouveaux clients.
      • Vous doter d’un site web vous permettra d’offrir un service complémentaire (horaires d’ouverture et de fermeture, promotions, achats en ligne, etc.) à vos clients.
      • Rien n’arrête le progrès… Qu’on le veuille ou non, Internet est désormais un passage obligé pour les professionnels.