0800 949 848

Vous envisagez de proposer le Wi-Fi gratuit à vos clients dans votre établissement ? Voici tout ce que vous devez savoir !

Vous envisagez de proposer le Wi-Fi gratuit à vos clients dans votre établissement ? Voici tout ce que vous devez savoir !

Proposer gratuitement le Wi-Fi peut être intéressant à plus d’un titre. Découvrez pourquoi vous avez tout intérêt à offrir ce service supplémentaire à vos clients. Mais aussi quelles sont les démarches à accomplir avant d’ouvrir un accès au Wi-Fi dans votre établissement.

1. Pourquoi proposer le Wi-Fi à vos clients ?

De nombreuses enseignes (et non des moindres) proposent à leurs clients d’accéder gratuitement au Wi-Fi. Alors pourquoi pas vous ? Offrir ce service vous permettra d’attirer dans votre établissement une clientèle à la fois jeune et urbaine : freelances, « digital nomads », etc. Vous fidéliserez également vos clients locaux en créant avec eux une relation de proximité. Profitez-en, par exemple, pour leur suggérer de « liker » votre page Facebook. Ou de déposer un avis positif sur votre établissement. De plus, les passants qui feront halte dans votre établissement pour profiter du Wi-Fi gratuit pourraient non seulement y revenir mais aussi devenir des clients. Mettre le Wi-Fi à disposition de votre clientèle donnera aussi à votre établissement un côté « moderne » et le fera se démarquer de ses concurrents. Enfin, figurer parmi les spots gratuits de votre localité vous confèrera une exposition non négligeable.

Bon à savoir

  • En moyenne, un « mobinaute » consulterait son Smartphone 150 fois par jour.
  • Vos clients attendent que vous leur proposiez une connexion à la fois rapide, fiable et sécurisée. Le débit devra également être suffisant pour leur assurer un confort maximum d’utilisation.
  • Pour couvrir la totalité de vos locaux, il sera peut-être nécessaire de faire procéder à l’installation de « points-relais ».

2. Quelles obligations devez-vous respecter ?

Lorsqu’un établissement propose à ses clients de profiter gratuitement du Wi-Fi, deux cas de figure peuvent se présenter. Soit vous faites appel à un fournisseur d’accès Internet (FAI). Auquel cas, c’est à ce fournisseur d’accomplir les démarches nécessaires. Soit c’est vous qui contactez directement un opérateur téléphonique, équipez votre établissement et gérez vous-même l’accès de votre clientèle au Wi-Fi. Auquel cas, le fournisseur d’accès, c’est vous ! Attention, en application du décret du 24 mars 2006, c’est vous qui vous seriez tenu(e) pour responsable en cas d’utilisation frauduleuse de votre connexion. En plus d’interdire les téléchargements illégaux, il vous sera également demandé de faciliter l’identification des utilisateurs de votre Wi-Fi mais aussi d’enregistrer les traces de connexion. En clair, vous devrez conserver :

  • les informations (adresse IP, numéro de téléphone, adresse mail) pouvant permettre l’identification des personnes qui auront utilisé votre réseau Wi-Fi pendant une année (si une enquête était diligentée, la police, la gendarmerie voire la DGSI pourraient vous demander de leur fournir ces enregistrements),
  • les dates, horaires et durées des communications effectuées depuis votre établissement,
  • les données permettant de localiser ces communications et d’identifier leurs destinataires,
  • les caractéristiques des supports utilisés (Smartphone, ordinateur portable, etc.).

Mais attention, si vous devez, le cas échéant, archiver toute « donnée permettant de contribuer à l’identification d’un utilisateur » (à défaut, vous seriez passible d’un an d’emprisonnement et de 75 000 € d’amende), vous n’êtes, en revanche, pas obligé(e) de relever l’identité de vos clients. Enfin, il vous est interdit d’accéder ou d’enregistrer, de votre propre initiative, non seulement le contenu des mails échangés via votre réseau Wi-Fi mais aussi les sites Internet consultés.

Les points-clés à retenir :

  • Proposer le Wi-Fi gratuit vous aidera à attirer de nouveaux clients et à fidéliser les anciens.
  • En encourageant les utilisateurs à « liker » votre page Facebook ou à vous laisser des avis, vous renforcerez votre e-réputation.
  • Vous devrez conserver – pendant un an – certaines données permettant l’authentification des utilisateurs de votre connexion Wi-Fi.